Les taupes & nuisances

Nous contacter

Que faut-il savoir sur les taupes ?

La taupe est un mammifère insectivore de la famille des Talpidés. Elle mesure quinze à vingt centimètres.

Elle a une mauvaise vue, des oreilles sans pavillon et un odorat très développé. Son nez est un organe tactile extrêmement sensible. Ses larges pattes avant en forme de cuillère lui servent à creuser la terre. Les pattes arrière l’évacuent. Les poils de sa queue sont des vibrisses semblables aux moustaches du chat qui lui permettent d’appréhender son environnement souterrain.

Ses poumons, deux fois plus développés que ceux du rat, lui permettent de respirer sous terre. La fourrure lisse et noire de la taupe était très prisée au début du XXème siècle. On l’a notamment utilisée pour recouvrir des chapeaux haut-de-forme.

La taupe en chiffres

3 à 5.  Les taupes mettent bas au printemps, la portée compte de trois à cinq petits. Les jeunes restent avec leur mère un mois environ puis commencent à creuser leur propre galerie (généralement en surface).

4 à 6.  Les taupes vivent en moyenne quatre à six ans. La mort est due à la perte de ses dents usées par le sable abrasif su sol.

5 à 50.  La densité de taupes varie en fonction de la composition (riche en vers de terre), la structure du sol et  l’environnement de votre propriété (sous-bois, prairies…). Selon la région, 5 à 50 taupes.

10 à 15. La forme élargie de ses membres antérieurs permet à la taupe de creuser entre 10 et 15 mètres de galerie par jour.

Comment vit la taupe ?

La taupe se nourrit de vers de terre. La taupe est “lombricivore” : elle se nourrit à 90% de vers de terre. Mais elle mange aussi toutes les petites bêtes qui s’égarent dans ses galeries et qui lui tombent entre les pattes : vers blancs, chenilles, fourmis, limaces, mouches…Elle est également capable, en cas de nécessité absolue, de manger un oiseau, une souris, un petit serpent…

Pour manger, la taupe doit creuser de nombreuses galeries, ce qui lui demande énormément d’énergie. Pour y arriver, elle doit consommer chaque jour une quantité d’aliments à son propre poids (environ 100 g) ! Très gloutonne, elle consomme plus de 30 kg de vers de terre par an.

Autre particularité : elle doit manger souvent. En effet, un jeûne de 10 à 12 heures lui est fatal. Elle parcourt donc ses galeries quatre fois par jour pour y chercher ses proies : au lever du soleil, de 7 à 8 heures du matin, de 11 à 12 heures et enfin un peu avant le coucher de soleil.

La taupe nage parfaitement !

Inutile de la noyer avec le tuyau d’arrosage, en effet la taupe à une capacité respiratoire sur mesure. Sous terre, le taux d’oxygène est beaucoup plus faible qu’en surface (environ 7 % au lieu de 21 %). La taupe a développé d’énormes poumons et un taux d’hémoglobine deux fois plus élevé que celui des autres mammifères. En effet, le sang représente 8% du poids total de la taupe, alors qu’il n’est que de 4% chez le campagnol terrestre.

La taupe a besoin d’aérer ses galeries qu’elle pourvoit d’un système de ventilation très étudié : l’air qui entre est finement régulé, d’une part par les taupinières, d’autre part par des trous d’aérations situés le long des galeries, qui restent invisibles en surface.

Mais la taupe déteste les courants d’air. Si, par exemple, vous enlevez à la bêche une taupinière et que vous laissez les galeries à l’air libre, l’animal viendra rapidement reboucher cette prise d’air trop importante. Nous verrons plus loin que cela est très important pour la piéger et l’attirer. Par ailleurs, il faut savoir que la taupe sait nager plusieurs minutes sous l’eau.

Les prédateurs de la taupe

Si la taupe est obligée de monter en surface (en cas de sécheresse, ou lorsque les jeunes se dispersent), elle devient une proie facile pour le chat et le renard.
Le renard chasse la taupe, mais surtout il adore déposer ses crottes sur une taupinière : un emplacement remarquable et surélevé. Elles constituent en quelque sorte des “bornes” olfactives pour délimiter son territoire.

Les prédateurs de la taupe
Renard et taupe